Les gendarmes qui communiquent sur les réseaux sociaux seront désormais punis

1Le nouveau secrétaire d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie camerounaise, Galax Etoga vient de prendre de nouvelles mesures en ce qui concerne le passage sur les médias et l’usage des réseaux sociaux du personnel de la gendarmerie.

Selon une note du SED ,il est désormais interdit à l’ensemble du personnel de l’armée de prendre la parole dans les médias ou de publier sur les réseaux sociaux des informations, documents ou images relatifs aux activités militaires.

LIRE AUSSI: Le journaliste Abdelaziz Moundé lance un défi énorme à Paul Biya

D’après cette note, toute intervention médiatique d’un élément des forces de défense camerounaise, en opération ou non, doit désormais être subordonnée à une autorisation de la hiérarchie.La note précise également que le personnel de l’armée doit «faire usage des canaux militaires pour la diffusion des renseignements à la hiérarchie».

La prise de ces nouvelles mesures intervient quelques semaines après la sortie médiatique du Commandant des forces de défenses déployées dans la région du Sud-ouest, General Melingui Nouma. Dans une interview accordée à l’Agence Française de Presse (AFP), le Général Melingui Nouma avait ouvertement admis les exactions et les difficultés de l’armée camerounaise dans les zones anglophones.

LIRE AUSSI: Voici les noms des 27 soldats tués en zone Anglophones

Advertisements

Leave a Reply